27 octobre 2016

A propos du chevalet de violon

  Le chevalet est une des parties les plus sensibles du violon, de l’alto, du violoncelle ou de la contrebasse. Sa forme actuelle résulte de longues recherches. Son rôle est extrêment important au point de vue de la facilité du jeu et de la sonorité. Mal positionné ou mal ajusté sur la table, il enlève toute sonorité à l’instrument. C’est lui qui transmet intégralement les vibrations à la table; sa place se trouve à égale distance des crans des ff et sur la ligne imaginaire qui réunit les crans. Le chevalet est toujours en... [Lire la suite]
Posté par luthdidier à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2016

ÊTRE LUTHIER EN PROVINCE

ÊTRE LUTHIER EN PROVINCE Dans une ville comme Metz, le rôle du luthier est de répondre à une diversité de tâches afin d’assurer les soins nécessaires et la mise au point des instruments à cordes qui lui sont confiés. L’homme de l’art doit à la fois être un créateur, un restaurateur et un expert. Sa fonction en province est loin d’être négligeable. Le luthier voit passer dans son atelier des élèves comme des artistes avec des instruments de valeurs inégales. ll est à la fois le confident et le médecin de leur instrument dont il... [Lire la suite]
Posté par luthdidier à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2016

VIOLON " LE FAISAN "

Violon " Le Faisan "    Il s’agit d’un violon exécuté dans l’Atelier de Paul Didier, rue du Faisan, sous sa direction en 1953, par un artiste amateur messin, lequel a sculpté le dos de la Croix de Lorraine et de la Porte des Allemands. La table est d’une seule pièce. L’étiquette se trouvant à l’intérieur est personnalisée à son nom M. Goetz.   Modèle unique provenant de ma collection personnelle.    
Posté par luthdidier à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2016

La lutherie à Metz mise en lumière

  Dans les années allant de 1945 à 1960, l’activité du luthier Paul Didier dépend pour beaucoup de la vie musicale à Metz et dans le département de la Moselle. Durant cette période de crise pour la musique en province, les demandes d’instruments sont occasionnelles et imprévisibles et les débouchés peu importants. Le luthier messin affermit sa réputation dans son savoir-faire et dans la structure de ses instruments qu’il fabrique et qu’il destine à des musiciens amateurs et professionnels. Luthier du Conservatoire de Metz,... [Lire la suite]
Posté par luthdidier à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2016

LA MANDOLINE UN INSTRUMENT A CORDES POPULAIRE

LA MANDOLINE UN INSTRUMENT A CORDES POPULAIRE Dans son atelier, le luthier Paul Didier effectuait également des mises au point et des réparations sur des instruments à cordes pincées de toutes marques et provenances (guitares, mandolines plates ou napolitaines). Il a lui même réalisé quelques guitares commandées par des clients particuliers. Dans son magasin, il vendait les instruments à plectres provenant du luthier Louis Patenotte dont l’atelier était situé à Mattaincourt (Vosges). Les deux artisans étaient du même âge, natifs du... [Lire la suite]
Posté par luthdidier à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2016

Après Mirecourt, SIMOUTRE Nicolas s'établit à Metz

SIMOUTRE Nicolas  - Mirecourt, 1788 - Mort à Metz 1870 Elève de Nicolas Lupot, à Paris. Il s'est établi dans sa ville natale à Mirecourt, 1820-1844, puis s'installe à Metz 1844-1870 Bonne lutherie d'après les maîtres crémonais. Les instruments qu'il a signés portent cette étiquette Nicolaüs Simoutre Lupot Nicolaï Discipulus Divoduri feci 18..      
Posté par luthdidier à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2016

Jacques Wolfgang Hakkert un luthier reconnaissant

Jacques Wolfgang Hakkert, luthier installé à Rotterdam, qui est venu à Mirecourt en 1906 apprendre les préceptes de la lutherie auprès de Marius Didier, n'en a pas moins conservé des relations et fait une place dans son magasin concernant les violons Didier, comme le montre la publicité.  
Posté par luthdidier à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2016

Viole d'amour Didier

Jacques W. HAKKERT Luthier à Rotterdam Pays-Bas s'est inspiré d'une viole d'amour de sa collection pour en faire une copie et la soumettre à M. Henri Casadesus directeur de la Société des instruments anciens à Paris qui se produit en Europe et en Amérique. Des instruments ont été emportés en Amérique.     Etiquette figurant dans les instruments   Documents photos de la collection de la famille Didier                  
Posté par luthdidier à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2016

viole d'amour Didier

VIOLE D'AMOUR DIDIER     Manche et cheviller en érable. Cheviller en partie évidé au revers et terminé par une tête humaine aux yeux bandés.       (Instrument collection de l'auteur)
Posté par luthdidier à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2016

Viole d'amour Didier

La Viole d’amour réalisée dans l’atelier des Didier    L’année 1932 est marquée par un événement avec la réalisation d’une viole d’amour dans l’atelier des Didier, luthiers à Mattaincourt (Vosges), alors que jusqu’à présent le père et le fils ne fabriquaient que des instruments à cordes classiques.    Jacques Wolfgang Hakkert né en 1891à Rotterdam (Hollande) a gardé en mémoire celui qui a été son maître Marius Didier, qui lui a enseigné la maîtrise des gestes et l’a initié aux secrets du métier de luthier... [Lire la suite]
Posté par luthdidier à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]